Back

Rampe Urbaine

CREIL (60)

834_pic18
834_pic18
les données du projet

Lieu / Creil (60)
Maîtrise d'Ouvrage / Ville de Creil
Équipe de maîtrise d'œuvre  / Groupement Eurovia : Eurovia, Groupe Loiseleur paysage, Espace Libre, Egis, Eiffage
Surface / 4,4 ha
Coût des travaux / 3.700.000 € 
Année de réalisation / 2017
Crédit Photo / Julien Falsimagne

834_pic24
834_pic24

La réalisation de la rampe urbaine de Creil a pour but d’instaurer un lien nouveau et fort entre le  plateau Rouher et le centre-ville historique de la commune de Creil. Ici, nous préférerons parler de « liaison urbaine » permettant d’établir un lien fonctionnel entre deux entités distinctes géographiquement et morphologiquement et de mettre en avant différents usages en fonction des espaces traversés et/ou limitrophes.
L’intention principale est d’offrir une alternative de déplacement par des modes dits « doux » sur les flancs des coteaux Laversine entre le quartier Rouher situé sur le plateau, et le centre-ville historique en fond de vallée de l’Oise.

834_plan
834_plan

Les coteaux Laversine marquent une coupure urbaine entre les différentes entités constituant le paysage de la commune de Creil. Cette coupure ne doit plus être ressentie comme telle, elle doit devenir un point fort et remarquable dans la ville.
Pour se faire, la rampe urbaine doit composer avec la palette de sites remarquables qui s’offrent à nous. Cet aménagement doit rendre compte de l’ensemble de ces éléments constitutifs du paysage de la commune de Creil, à la manière d’un « travelling sur la ville ».

834_pic20
834_pic20

La topographie est forte puisqu’il s’agit de franchir une dénivelée de 40 mètres en 1,2 kilomètre en prenant en compte une accessibilité pour tous. Nous nous sommes attachés à rendre le parcours possible pour les personnes à mobilité réduite (PMR) depuis le quartier Rouher en haut de coteau, jusqu’en limite du parc qui donne vers le centre-ville.
Les trois usages prépondérants, personnes à mobilité réduite, cycles et voies de service, se partagent le cheminement sur la totalité du parcours.

834_pic21
834_pic21
834_pic23
834_pic23
834_pic26
834_pic26
834_pic28
834_pic28
834_pic25
834_pic25
834_pic27
834_pic27
834_pic29
834_pic29
834_pic30
834_pic30
834_pic32
834_pic32
834_pic31
834_pic31
834-pic1
834-pic1
834_pic19
834_pic19
English Version

Creil is a town of 35.000 inhabitants, situated in the Northern countryside of Paris. Different neighborhoods coexist in Creil, whose historical core lies on both sides of the Oise river. The construction of an Urban Ramp reveals the purpose of creating a brand new connection between the Rouher plateau and the town center. This plateau stands forty meters higher than the urban core, suffering from a physical separation, which seems to reflect the existing social gaps within the community. This Ramp constitutes a complex link, at the same time geographical and morphological, making possible a number of new uses and activities in-between these urban poles.   A majestic Ramp, made in steel and wood, lifts up between the trees crowns, and joins a suspended sightseeing point, at the center of a 1,2 kilometers path along the woody slope.

The Urban Ramp project involves many coordinated actions. The pedestrian paths system has been improved; the existing landscape qualities have been enhanced, and the environmental balance of the site has been preserved. The flora and fauna of the woody slope have been carefully studied. This sensible approach allowed the reduction of the impacts during the construction works. Furthermore, it facilitated the constitution of an ecological data base, which has been used for a didactical program of signage and information.

The subtle trace of the Ramp will give value to the existing landscape, and at the same time it will improve the comfort of the public space, by the respect of the disabled access standards. This socially and environmentally sensible approach allows at the same time the best aesthetic and sensorial experience of a calm walk across the woody slope. The design of the Urban Ramp make up with the constituent elements of the Creil landscape, and puts them in a dynamic sequence, in the manner of an urban travelling.

Aucun message