La redoute

Fontenay-Sous-Bois (94)

22 000 000 €

Lauréat - Etude en cours

Urbanica, Berim, Pop amo

 

Le projet s’articule autour d’une proposition urbaine et paysagère répondant à plusieurs échelles. Le projet se pose comme étant un pôle stratégique de Cœur de Quartier visant à être inscrit au sein de la région Île-de-France, au titre du projet de rééquilibrage à l’Est de Paris.

Pour remettre le quartier de la Redoute dans le dispositif urbain, il est primordial de se poser la question des limites. A l’Est, le flanc boisé doit participer à la constitution du réseau vert à l’échelle de la ville. C’est pourquoi, nous souhaiterions l’identifier à un parc à caractère « naturel «, connecté par le Nord et par le Sud.

A l’Ouest, l’avenue Rabelais et le boulevard Galliéni proposent une accroche urbaine intéressante. En effet, ces avenues composent l’armature urbaine de la ville. En conséquence, nous proposons de nous interroger sur leurs gabarits, leurs fonctions, et sur l’interface qu’elles proposent au quartier. Ces deux axes doivent être redimensionnés pour accueillir des trottoirs confortables, des pistes cyclables, du stationnement et un front bâti perméable offrant de part et d’autre des percées visuelles et piétonnes vers le centre du quartier.

Nous proposons de créer des traverses piétonnes sur plusieurs séquences d’Est en Ouest, constituées de cheminements doux de largeurs importantes. Celles-ci participent à la construction d’un «nouveau paysage «, et constituent par conséquent, une nouvelle façon de pratiquer le site pour le piéton et le cycliste. Elles forment des maillons essentiels, tant pour l’image future du quartier, que pour le rapport à son environnement extérieur et plus largement pour une mise en résonance Intérieur-Extérieur du quartier.

Ces traverses piétonnes se voient complétées par un chemin de promenade traversant du Nord au Sud le parc situé à l’Est du site. Réalisé comme un «chemin de ronde» en ce sens où il permet de dominer le paysage et de parcourir le sommet de la ligne de crête, il interviendra comme une colonne vertébrale dans le site sur laquelle viendront se greffer de nombreuses activités familiales (jeux, bancs, belvédères, salons urbains, lieux de convivialité et d’échanges…). Cet axe doux permettra également d’accompagner les aménagements et de desservir la barre d’immeuble Maxime Gorki.

Les autres projets

/static/js/